Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


CAJARC : EXPOSITION COLLECTIVE "PENDANT QUE LES CHAMPS BRULENT" A LA MAGCP


Du 09/02/2020 au 10/05/2020
MAISON DES ARTS GEORGES & CLAUDE POMPIDOU, 134 avenue Germain Canet, 46160 CAJARC



Du 9 février au 10 mai 2020,

 

Chiara CAMONI, Piero GILARDI, Florence LAZAR

"Pendant que les champs brûlent"

 

ET DES ŒUVRES DE COLLECTIONS PUBLIQUES

LES ABATTOIRS, MUSÉE-FRAC OCCITANIE TOULOUSE / MUSÉE CHAMPOLLION, LES ÉCRITURES DU MONDE / CELLULE DÉPARTEMENTALE D’ARCHÉOLOGIE / CENTRE DE PRÉHISTOIRE DU PECH-MERLE / ARTOTHÈQUE DU LOT

 

Plantes, arbres, fleurs, oiseaux et autres êtres non humains sont les acteurs de cette exposition. Son titre, inspiré d’une chanson de Niagara (1990), a pris une dose cruelle de réalité quand les récents évènements climatiques ont rattrapé ce que nous ne pouvons définitivement plus considérer comme une fiction.

Dans ce contexte, les relations homme-nature obligent à repenser notre être au monde comme une intériorité essentielle, partagée avec tous les vivants, pour l’exigence de notre survie. Les œuvres d’art, expériences de jardinage et pièces archéologiques présentées ici, mettent en perspective l’échelle du temps, les liens organiques, pragmatiques, politiques ou magiques entre nature et culture. De différentes générations, les artistes parlent d’abord au(x) sens. Attachée à l’atmosphère familière de la maison et du jardin, Chiara Camoni active des pratiques végétales ancestrales et fait ainsi écho à un livre de divination indonésienne. Fidèle à sa démarche documentaire, Florence Lazar témoigne de la lutte d’une agricultrice contre la culture intensive des bananes en Martinique. Piero Gilardi, précurseur de la prise de conscience écologique dans les années 60-70 en Italie, fait valoir des œuvres « pompéiennes », paradoxales métaphores de la société de consommation. Les mises en culture de Michel Blazy soulignent la beauté répulsive du vivant, tandis qu’une forêt d’œuvres sur papier invite à respirer la diversité et à tendre l’oreille au chant du rossignol, devenu rare dans nos campagnes.

Martine Michard, Commissaire de l’exposition




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact