Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
Rechercher

banniere FR RU

Agenda


BRUXELLES : EXPOSITION YVES ZURSTRASSEN "FREE" AU PALAIS DES BEAUX-ARTS


Du 26/09/2019 au 12/01/2020
Palais des Beaux-Arts, 23 rue Ravenstein, 1000 BRUXELLES



Du 26 septembre 2019 au 12 janvier 2020,

 

Yves Zurstrassen

"Free"

 

Commissariat : Olivier Kaeppelin

 

L’art d’Yves Zurstrassen est en constante évolution, mais un élément reste immuable : son désir d’une expression libre et intuitive. L’exposition « Free » qui lui est consacrée quittera le Museo de Santa Cruz, à Tolède, pour venir s’installer, 26 septembre 2019 au 12 janvier 2020, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, point d’attache de l’artiste. Elle se présente sous la forme d’un parcours cyclique à la chronologie inversée, puisque les visiteurs feront un retour en arrière de 2019 à 2009 à travers le travail d’Yves Zurstrassen. Au menu : un jeu dynamique de formes abstraites et de couleurs, mais aussi du noir et blanc et du jaune vif, qui caractérisent les œuvres les plus récentes de l’artiste et représentent à la fois le point de départ et l’arrivée de l’exposition. S’inspirant des sonorités du free jazz et de l’art abstrait, cette exposition montre comment la peinture, dans une forme monumentale et presque architecturale, se confond avec l’espace en lui-même.

Free est un titre qui affirme une attitude, une aspiration d’homme et d’artiste.  Il est aussi une référence au long compagnage d’Yves Zurstrassen avec le Jazz et, particulièrement, le Free Jazz.  Il est un éloge à la liberté créatrice, celle du musicien John Coltrane comme celle du scientifique Tesla. Cette liberté d’invention, de jeux, de joies, guide la pensée et la création d’Yves Zurstrassen.  Elle le conduit à parier sur le principe de changement, de surprise, de contre-pieds qui, tout au long de son œuvre, insuffle cette intensité à l’espace vital qu’il crée, cet espace qu’il veut habiter et nous faire partager comme une expérience, à la fois, perceptive et mentale.  Ce sont les dix dernières années de cette aventure (2009-2019) que Bozar présente 26 septembre 2019 au 12 janvier 2020.  Elle nous permet d’être, plus que le spectateur, l’acteur de territoires « mobiles » picturaux, construits à la fois par une suite d’intuitions, de contrastes, d’impulsions comme de principes ou d’organisation méthodiques.

 

Georges Braque et Pierre Reverdy qualifiaient, précisément, la peinture « d’aventure méthodique », termes qui conviennent parfaitement à l’œuvre d’Yves Zurstrassen.  Celle-ci se développe sur cinq salles de Bozar, qui, pour l’occasion, a imaginé une scénographie où les tableaux rythment musicalement le parcours.  Ils nous entraînent, comme le suggère Umberto Eco, évoquant l’art, vers une infinité de vies de celle de la couleur, de la lumière ou de l’absence de lumière, celle de l’accouplement entre le noir et le blanc, comme chez Ross Bleckner ou Christopher Wool, celle des jeux avec les fragments, du collage au décollage, faisant un clin d’œil à Kurt Schwitters comme à Picasso ou, à travers l’emploi du numérique, à Albert Oehlen, celles de la danse où apparaissent en écho la danse de Matisse, le Boogie-Woogie de Mondrian ou encore le « Public Love » de Jonathan Lasker.

Yves Zurstrassen s’invente un monde chorégraphique où son expérience cognitive et sensible comme sa mémoire vivante de la peinture deviennent une nature « première », invitant la « vraie nature », chaque jour, le créateur et le spectateur à chercher, à travers elle, les rythmes d’un commencement.

 

 




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact