Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


VERSAILLES : EXPOSITION Y. ONO, J. MACKEOWN ET J. COQUILLAY A LA GALERIE ANAGAMA


Du 08/03/2020 au 05/04/2020
Galerie Anagama, 5 rue du Bailliage, 78000 VERSAILLES



Du 8 mars au 5 avril 2020,

 

Yuichi ONO, James MACKEOWN, Jacques COQUILLAY

"Le printemps en avant-première..."

 

C’est le printemps avant l’heure ! Le maître des fleurs Yuichi ONO nous réserve une nouvelle collection de toiles aux reliefs impressionnants et James MACKEOWN nous fait voyager au travers de scènes de vie par touches subtiles et douces. Associée au sculpteur Jacques COQUILLAY, créateur d’oeuvres empreintes de féminité, cette exposition marque, à sa façon, le retour des beaux jours et de la douceur de vivre !

 

Yuichi ONO est né à Osaka au Japon en 1958. Après avoir travaillé en Californie auprès de Muramasa Kudo, il séjourne en Amérique du Sud puis retourne au Japon auprès de l’artiste T. Ishi. Il s’installe en France en 1989, où il expose dans de nombreux salons et en galeries. Sociétaire du Salon d’Automne de Paris, de la Société Nationale des Beaux-Arts ainsi que de la Fondation Taylor, il est considéré comme « Le peintre des fleurs ». Il cherche avant tout à poser sur la toile la beauté dans ce qu’elle a de plus éphémère, de plus fragile et d’infiniment poétique. Dans son atelier, tout est question de dialogue entre l’artiste et son sujet. Seule compte dans ce moment de magie, la notion d’éphémère qu’il décide de restituer sur la toile. Le fond est neutre, pour que la mise en scène gagne en intensité. Quelques fruits ou pétales viennent parfois rompre avec délicatesse la composition, pour mieux recentrer nos regards sur le bouquet. Ce qu’il aime dans les fleurs, c’est l’harmonie de leur composition, la richesse de leurs pétales, leur transparence, leur finesse et l’infinie gamme de nuances. Toutes, une fois écloses et au zénith de leur perfection, sont exigeantes et capricieuses à restituer. Roses anciennes, arums et pivoines deviennent soie, satin ou velours sous son pinceau. La magie opère sur chacune de ses toiles. Infatigable passionné, Yuichi ONO, malgré le choix d’un sujet quasi unique, se renouvelle sans cesse. Il est désormais le maître des fleurs !

 

Né en 1961, James Mackeown a grandi en Irlande, à East Anglia, en Turquie et au Pays de Galles. Il partage actuellement son temps entre la Normandie près d’Etretat et la Bretagne près de Paimpol, tout en gardant d’étroites relations avec le Royaume Uni, l’Irlande et le Pays de Galles. Autodidacte, il a commencé à peindre et a participé à de nombreuses expositions depuis l’âge de 16 ans. Ses oeuvres se trouvent dans plusieurs collections privées et publiques et sont présentées en permanence à Paris, Londres, Dublin,...et Versailles.
James Mackeown développe une peinture marquée par la douceur, la sérénité, la touche subtile et la sincérité. Un paysage, une scène de vie à priori banale, une pluie, une ambiance de café, une femme à une fenêtre, des enfants jouant sur une plage, tous ses sujets deviennent des instants de bonheurs qu’il veut inscrire sur sa toile parce qu’ils sont vrais. Sa palette très douce, jamais heurtée, faite de touches multiples renvoie aux sentiments impressionnistes.

 

Grande figure de l’art français, Jacques COQUILLAY est le sculpteur de la féminité et de l’adolescence et le peintre des paysages de lumière. Dans sa sculpture, il capte avec sensibilité et spontanéité le mouvement naturel, saisissant dans l’instant la beauté des femmes jeunes, sveltes et libres. Mutines, elles offrent le charme, l’élan, la pureté éternelle. La profonde douceur du modelé traduit bien la grandeur humaniste de l'artiste nourrie de mesure, de discipline, d'élégance.
Jacques COQUILLAY est né en 1935. Étudiant à l'École des Beaux-Arts de Tours, section sculpture. Diplôme national de sculpture en 1958. Étudiant à l'École des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Marcel Gimond. Diplôme supérieur d'art Plastique en 1960. Concours de Rome - logiste en 1961. À la mort de Gimond, il entre dans l'atelier d'Hubert Yencesse et Raymond Corbin. Lors du jury du prix de Rome, il rencontre Jean Carton, Raymond Martin et Georges Hilbert avec lesquels il se lie d'amitié. Il constitue un groupe de jeunes Sculpteurs, aidé par Belmondo, et réalise plusieurs expositions de groupe. En 1976 il fait la connaissance de Dunoyer de Segonzac qui l'encourage et lui achète ses premiers bronzes. Élu en 1983 à la vice-présidence des Artistes Français. Rétrospective de l'oeuvre de Coquillay au Salon d'Automne 1992. Prix Jehan des Vignes-Rouges, Académie de Versailles, en 1993. Promu peintre officiel de la Marine, en 1995.

 

Vernissage dimanche 8 mars 2020




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact