Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


PARIS 6e : EXPOSITION COLLECTIVE "LA PROMENADE" A LA GALERIE GP ET N VALLOIS


Du 07/11/2020 au 19/12/2020
Galerie GP et N Vallois, 36 rue de Seine, 75006 PARIS



Du 7 novembre au 19 décembre 2020,

 

LA PROMENADE

Avec : Richard Baquié, Gilles Barbier, Julien Beneyton, Julien Berthier, Brassaï,
Alain Bublex, Sophie Calle, Robert Cottingham, Diana Fonseca, Pierre Seinturier, Augustas Serapinas, Jacques Villeglé, William Wegman, Virginie Yassef, Janna Zhiri

 

« La promenade », récit écrit par Robert Walser en 1917, nous entraîne dans une journée de flânerie au cours de laquelle chaque rencontre, chaque visite devient un émerveillement. Cette déambulation, sans être marquée par un événement majeur, transforme le quotidien en une véritable aventure.
Réapprendre à regarder, se concentrer sur l’inutile, fuir une rationalité appauvrissante, constater que le parcours importe autant que la destination ; tels sont les sujets de cette exposition.
Celle-ci voudrait être une approche différente de ce monde dont l’évolution, présentée comme inéluctable, nous inscrit dans une logique dictée par le seul souci de l’efficacité.
L’exposition propose une sélection d’artistes dont les oeuvres ou les comportements nous parlent d’une appréhension alternative du temps, de l’importance de la digression et du regard porté sur notre quotidien.


Gilles Barbier a entamé par la copie du dictionnaire en 1992 une traversée au sein des mots. Ce labeur de copiste nous rappelle la promenade extraordinaire dans le langage que suscitait cet outil aujourd’hui presque disparu.
Dessiner le langage, se promener au fil du lexique, évoquent l’inutilité d’une écriture que personne ne lit plus.

Julien Beneyton s’inscrit dans une pratique d’atelier liée à ses déambulations dans l’espace urbain ou rural. Les tableaux de cet artiste sont des instantanés d’une réalité crue que son style réaliste et singulier se charge de transmettre sans fard ni jugement de valeur.

Julien Berthier est un acteur du regard, de l’appréhension de notre cité et de ses détails anodins porteurs d’anomalies sociales ou architecturales. La transformation presque invisible de notre quotidien y est revendiquée comme une posture rationaliste, laquelle se situe, paradoxalement, aux frontières de l’illégalité.

Les graffiti, dessins et signes tracés ou grattés sur les murs de Paris ont fasciné Brassaï du début des années 1930 jusqu’à la fin de sa vie. Le photographe a constamment traqué ces expressions durant toute sa carrière au cours de ses pérégrinations dans la ville.

[Lire la suite en pièce jointe]




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact