Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


TOULOUSE : PROGRAMME DE L'INSTITUT CERVANTES - OCTOBRE 2021


Du 01/10/2021 au 31/10/2021
Institut Cervantes, 31 rue des Chalets, 31000 TOULOUSE



Octobre 2021,

 

Programmation culturelle de l'Institut Cervantes

 

Dans le cadre de Cinespaña

Projection de cinéma: "Marcos et Vida"

Lundi 04 octobre  à 16h30

Marcos Ana (Alconada, 1920 – Madrid 2016) a passé 23 ans dans les prisons de Franco en tant que prisonnier politique, dans la solitude de sa cellule, il a commencé à écrire des poèmes. Un par un, ces poèmes ont été sortis clandestinement de la prison et ont parcouru le monde pour raconter et dénoncer la terrible situation dans laquelle vivaient des milliers de prisonniers politiques espagnols. Dans le documentaire son fils tente de retrouver son père décédé à l’aide des souvenirs confus de sa mère atteinte d’Alzheimer.

 

Hommage à Enrique Camacho, ancien directeur de l’Instituto Cervantes de Toulouse

Lundi 4 octobre à 18h30

Enrique Camacho (Madrid 1949, Madrid 2020), Diplômé en sciences physiques, il a effectué la majeure partie de sa carrière professionnelle à l'Instituto Cervantes, occupant diverses fonctions. Il a été directeur des Instituts Cervantes de New York, Toulouse, Paris et Belgrade. Au siège, il a occupé le poste de directeur du mécénat et a joué un rôle important dans l'organisation de congrès internationaux sur la langue espagnole. Passionné de cinéma en général, et de celui de Buñuel et Berlanga en particulier, il a réalisé divers ouvrages et publications sur ces cinéastes ainsi que sur leurs autres grands intérêts, l'éducation et la mémoire historique. Partout où il est passé, il a laissé une empreinte profonde de par sa grande humanité, son énergie et sa générosité.

Projection de Bienvenido Mister Marshall de Luis García Berlanga?-Espagne, 1953 - 75 min -

 

Projection de cinéma: "Los palomos"

Mardi 5 octobre à 16h30

L’autrice Sara Mesa, que nous avons invité à une rencontre avec le public à 18h30, a choisi de nous faire revoir le film Los palomos de Fernando Fernán Gómez.

Avec humour noir, le film raconte les mésaventures de Emilio Palomos et sa femme qui sont invités à dîner par leur patron. Celui-ci leur propose de jouer à créer un « crime parfait », jeu qui se compliquera bien plus que prévu.

 

Conférence: "Rencontre avec Sara Mesa"

Mardi 5 octobre à 18h30

Tous les ans, dans le cadre du Festival Cinespaña, nous invitons un/e écrivain/e pour qu'il nous parle de son métier d'auteur et sa relation au cinéma. Cette année nous avons invité Sara Mesa qui a choisi de nous faire revoir le film Los palomos de Fernando Fernán Gómez, à l'occasion des cent ans de sa naissance.

Sara Mesa (Madrid, 1976) a écrit une oeuvre exigeante et complexe qui a reçu ces dernières années toute l’attention des lecteurs et de la critique. Elle a fait des études de journalisme et de Lettres hispaniques et a commencé en écriture par la poésie avant de se centrer sur la narration. Elle a publié des nouvelles et des romans, parmi lesquels : Un incendio invisible (2011, Prix Málaga du Roman), Quatre par quatre (2015, Rivages, Finaliste du Prix Herralde), Cicatrice (2017, Rivages, Prix Ojo Crítico de Narration) ou Un amor (2020). Son oeuvre a été traduite dans une dizaine de langues.

Modération : Isabelle Touton

Traduction simultanée : Solange Hibbs

 

Projection de cinéma « Arde Madrid »

Mercredi 6 octobre à 18h30-  Jeudi 7 à 16h30 et 18h30

Arde Madrid de Paco León et Anna R. Costa- ?Espagne, 2018 - mini série de 8 épisodes (30 min chacun) – VOSTF - Avec : Paco León, Inma Cuesta, Anna Castillo

?Dans l’Espagne franquiste, Anamari une femme célibataire et traditionnelle et Manolo, un petit arnaqueur, se voient confier la mission de devenir les domestiques de l’actrice Ava Gardner afin de l’espionner sur ses activités supposées douteuses. Ils assisteront aux fêtes continues qu’Ava Gardner organise avec son cercle d’artistes dans cette dolce vita madrilène avec pour voisins le général Perón et sa femme Isabelita. Une comédie élégante et hilarante.

 

Projection de cinéma: "La noche que no acaba"  d’Isaki Lacuesta

Vendredi 8 octobre à 16h30 (VOSTF)

Ava Gardner est arrivée en Espagne en 1950 pour tourner Pandora à Tosa de Mar (Gérone). Le film La noche que no acaba suit les traces de l’actrice en Espagne. Une vie débridée, pleine de fêtes, de flamenco, de taureaux et d'alcool qui a donné lieu à des milliers de légendes. Grâces à des entretiens avec des personnes qui l’ont connue, le film revient sur ses relations avec les toreros Mario Cabré et Luis Miguel Dominguín ou sur ses conflits avec son voisin Juan Domingo Perón. Une vie à deux visages, l’un joyeux et vivant et l’autre amer et vulnérable.

 

Projection de cinéma: "Ami" d’Óscar Martín-

Vendredi 8 octobre à 18h30

Suite à un grave accident, David décide de recueillir Lavi, son meilleur ami devenu tétraplégique, dans sa maison de campagne. Dans cet environnement isolé, les querelles ne tardent pas à refaire surface, dévoilant une relation empoisonnée plus proche de la folie que de l’amitié. Avec ce premier film truffé de références cinéphiles, porté par deux comédiens amis à l’écran comme à la ville, Oscar Martín campe un thriller intimiste subtilement efficace, mâtiné de tradition gothique et de comédie noire. Comme le disait déjà Cervantes : “qui t’aime bien te fera pleurer”.

 

Et jusqu’au 15 octobre  Exposition Mad about Hollywood

Cette exposition de photographies nous fait découvrir l’empreinte qu’a laissée la présence des acteurs de Hollywood à Madrid et sa région pendant les années 1950 et 1960, période pendant laquelle la capitale espagnole est devenue un pôle d’attraction important pour les tournages grâce aux studios Bronston. Un exemple notoire est celui d’Ava Gardner qui s’installa à Madrid de 1953 à 1967 et qui est devenue la protagoniste de cette nouvelle façon de faire du cinéma.

Et jusqu’au 15 octobre Exposition « Mad About Hollywwod

Cette exposition de photographies nous fait découvrir l’empreinte qu’a laissée la présence des acteurs de Hollywood à Madrid et sa région pendant les années 1950 et 1960, période pendant laquelle la capitale espagnole est devenue un pôle d’attraction important pour les tournages grâce aux studios Bronston. Un exemple notoire est celui d’Ava Gardner qui s’installa à Madrid de 1953 à 1967 et qui est devenue la protagoniste de cette nouvelle façon de faire du cinéma.

Entrée libre

 

Dans le cadre du festival  Flamenco Toulouse

Concert: "Belingonero flamenco"

Mardi 12 octobre à 20h

Sandra Carrasco, née à Huelva, commence sa carrière professionnelle en chantant avec Arcángel, Manolo Sanlúcar, Miguel Poveda ou Estrella Morente entre autres. Une fois à Madrid elle intègre le cycle Enamorados Anónimos créé par José María Cámara et Javier Limón avec Blanca Li. Après l’enregistrement de son premier album, elle part en tournée internationale pendant trois ans. Elle participe à de nombreux projets créatifs novateurs et compte aujourd’hui avec 5 disques à son actif. Elle est capable d’aborder plusieurs genres musicaux comme la bossa nova, le jazz ou la world music. Sandra Carrasco fait partie de la nouvelle scène émergente du flamenco avec un futur prometteur.

Guitare : Paco Cruz

Tarif unique : 12 euros

Renseignements : 05 61 62 80 72

 

Mercredis du Cinéma

Projection de cinéma: "Young & Beautiful"

Mercredi 13 octobre 2021

Marina Lameiro, jeune réalisatrice de Navarre, nous propose un documentaire éloigné des standards conventionnels dans lequel elle nous raconte la vie de quatre trentenaires, avec une extraordinaire honnêteté et un regard plein d'humour. Les jeunes gens en sont aux questionnements sur leur présent, leur futur et le système sociétal dans lequel ils n'arrivent pas à s'identifier. Une conversation en tête à tête avec le spectateur qui découvre leurs réalités, leurs frustrations et espérances.

Entrée libre

 

DEBAT d’ACTUALITE

Projection de cinéma « 14 kilomètres »

Mercredi 20 octobre à 18h30

14 kilómetros de Gerardo Olivares. Espagne, 2007 - 95 min - VOSTE

 Quatorze kilomètres c'est la distance qui sépare le continent africain de l'Europe. Deux frères au Niger et une femme au Mali décident de rejoindre l’Europe à la recherche d’une vie meilleure. Ils se rencontrent en chemin, la moitié de l'Afrique défile sous nos yeux, grandiose et tragique. Leur objectif est d'atteindre la côte pour pouvoir monter dans une embarcation qui leur fera traverser le détroit de Gibraltar. Nombreux sont ceux qui tentent ce voyage dangereux et très long. Peu y parviennent, au prix de grandes souffrances.

Rencontre avec la journaliste et écrivaine Paula Figols et présentation de son livre  « Catorce »

Dans le cadre de la projection nous proposons également un débat avec la journaliste Paula Figols, le jeudi 21 octobre, autour de son roman Catorce (Pregunta Ediciones) qui parle du destin de trois mineurs marocains qui ont réussi à atteindre l'Espagne, à peine âgés de 14 ans.

Catorce parle des "Menas": mineurs étrangers non accompagnés. À travers plusieurs personnages, l'autrice nous raconte les aventures et péripéties qu’ont traversé trois jeunes amis marocains qui, à peine âgés de 14 ans, ont décidé de traverser le détroit de Gibraltar sur une embarcation pour rejoindre l’Eldorado européen. Trois amis qui connaîtront un destin bien différent à leur arrivée sur le sol espagnol.

Paula Figols (Saragosse, 1977) est journaliste et romancière, elle travaille pour le quotidien Heraldo de Aragón. Elle est également l'auteure du roman El refugio de las golondrinas.

Modération : Chema González, journaliste. Traduction simultanée : Sylvie Peña.

Entré libre




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



piece_jointe



piece_jointe



Partager l'article