JUDIKAËL - Peinture, Expressionnisme
Rechercher

banniere FR RU

JUDIKAËL

  • portrait
    Né(e) en 1937

    Art(s) : Peinture
    Mouvement(s) : Expressionnisme



    EN See description in English

    Contact




  • Critique

    Décidément, amateurs d'art et galeristes n'en ont pas fini avec les peintres normands, avec ces créateurs qui n'attendent pas de se blottir douillettement dans le cocon de l'Ecole de Rouen ou normande pour se singulariser par leur talent et leur liberté d'expression. JUDIKAËL (Pierre Juhel) est donc né en 1937 dans la bonne ville de Coutances, cette cité patrimoniale au cœur d'un pays d'art et d'histoire où il a exposé d'ailleurs, sans oublier quelques hauts lieux de Basse Normandie tels Caen, Alençon, Cabourg, Bayeux, ni son activité dynamique au sein de la Fédération Nationale de la Culture Française de Deauville et l'élaboration d'un groupe artistique créatif où, en maître d'opinion, il accueille quelques heureux disciples sous l'égide de l'association "Gama". En effet, JUDIKAËL paraît n'avoir que faire des traditions et ne semble guère se laisser aller à ressentir une tendance quelconque. Hors toutes influences, il déroule sa saga d'êtres et de sites avec une tranquille générosité que bousculent ses couleurs véhémentes et ses personnages rugueux et pourtant si proches du quotidien. D'abord, sous cet afflux de teintes travaillées, choquées, talées, quelle puissante composition où s'entrechoquent un apparent instinct et une harmonie constante... C'est cela la passion, la vraie, celle qui ne craint pas de heurter par sa vitalité franche et brutale, signature authentique d'une atmosphère qui broie la mignardise avec une audace peu ordinaire. Mais, en vérité, combien sont attirantes ces toiles musculeuses, aux thèmes diversifiés, aux contrastes combatifs, où les êtres aux formes puissantes conservent néanmoins cet éclat méditatif ou mélancolique du regard tandis qu'un décorum barbare accueille l'anecdote native ou la sensualité hardie des appâts, des sites ou des fleurs, avec une dynamique de la touche qui étonne et émerveille, loin des faméliques compositions d'un impressionnisme languissant.

    André RUELLAN, critique d'art




    Expositions

    Du 08/10/2016 au 09/10/2016 : LUC-SUR-MER : 2è SALON D'AUTOMNE "PEINTURES, SCULPTURES" A LA SALLE BRUMMEL





    ©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact